Valorisation des ressources documentaires d'Enda sur l'environnement et le développement


Organisation internationale, à caractère associatif et à but non lucratif, Enda (Environnement et Développement du Tiers Monde – Environmental Development Action in the Third World) - est composée d'entités largement autonomes, dont une vingtaine environ sont regroupées autour de son Secrétariat Exécutif, basé à Dakar, et une dizaine d'autres, situées ailleurs en Afrique, mais aussi en Asie, en Amérique du Sud, dans les Caraïbes, ainsi qu'en Europe.

Enda a été au départ un programme de formation en matière d'environnement, mis en place à l'Institut de Développement et de Planification – IDEP – à Dakar, et supervisé par le PNUE basé à Nairobi.
Ce programme traduisait la mise en œuvre de l'une des décisions de la première conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement, tenue à Stockholm en juin 1972. Par cette décision, il s'agissait notamment d'apporter une réponse possible au diagnostic de la situation de l'environnement, effectué par cette conférence.

Depuis lors, ce programme a connu une véritable mutation, en donnant naissance, à Dakar au Sénégal, à une organisation internationale, à caractère associatif et à but non lucratif, grâce à l'implication de personnes de bonne volonté, issues du tiers monde et d'Europe. L'organisation ainsi créée a été déclarée selon la législation sénégalaise. Elle est liée à la République du Sénégal par un accord de siège et bénéficie d'un statut diplomatique.

Enda intervient dans de nombreux champs du diptyque "Environnement/Développement" :

  • développement rural avec les systèmes de production agro écologiques,
  • agriculture urbaine et périurbaine,
  • filières agro alimentaires,
  • pêche et gestion durable des ressources halieutiques,
  • commerce local et international,
  • politiques énergétiques, éducatives et d'urbanisation,
  • synergie femmes et développement,
  • appui aux administrations locales et décentralisées,
  • enfants et jeunes travailleurs,
  • rapports inter culturels,
  • communication,
  • sida et santé par les plantes médicinales.

Ses modes d'intervention, basés principalement sur une articulation constante de la recherche et de l'action, ont fait naître très tôt les besoins de ressources documentaires, autant pour éclairer l'action, que l'appuyer. La documentation rassemblée est issue des recherches conduites par ses équipes et des flux internationaux d'information, particulièrement ceux qui concernent ses thématiques d'intervention. C'est pourquoi l'Organisation s'est dotée très tôt d'une structure documentaire centrale rattachée à son Secrétariat Exécutif et située à Dakar, dont la vocation est d'être au service de toutes ses entités.

Cependant, du fait notamment de la dispersion géographique de ces entités, des étapes de leur création, de leur trajectoire, de leur large autonomie, etc., certaines d'entre elles, à Dakar comme ailleurs, ont créé leur unité documentaire propre.

Une coordination et une coopération internes ont permis jusqu'ici un rapprochement des options documentaires de base, qu'il s'agisse de la politique d'informatisation (utilisation du logiciel CDS-ISIS de l'UNESCO) ou du choix des outils de traitement documentaire (plan de classement SATIS, …). On note malgré tout une certaine dispersion des options, des moyens financiers, matériels et humains, et le besoin d'un recentrage et d'une synergie pour une plus grande efficacité. C'est ce qui justifie la conception d'un Système Intégré de Gestion de l'Information à Enda – SIGIE.


SIGIE: Système Intégré de Gestion de l'Information


Atelier de formation du 20-24 octobre 2008 à Dakar : Intervention de Mme Maïmouna Cissé responsable de la Documentation centrale d'Enda et administratrice de la base de données SIGIEL'objectif général du projet SIGIE est de remédier au déficit d'accès à l'information sur l'environnement et le développement par la mise à disposition des ressources documentaires d'Enda. Pour cela, ce projet est composé de deux volets principaux :

1) Création d'une plateforme Intranet et Internet de partage et de diffusion documentaire :

Avec ce système, il est désormais possible d'interroger sur Internet de manière fédérée l'ensemble des ressources bibliographiques des entités Enda partenaires et d'accéder en particulier aux publications Enda.

Pour les partenaires impliqués dans ce système, SIGIE fournit également tout un ensemble d'outils méthodologiques et informatiques de travail documentaire en commun.

 

Participants à l'atelier de formation SIGIE du 20-24 octobre 2008 à Dakar

2) Ouverture, à Dakar, d'un Centre de Ressources Multimédia sur l'Environnement et le Développement :

Dans le cadre de la politique d'accès à l'éducation pour le plus grand nombre et de valorisation culturelle promue par les autorités sénégalaises, cet espace de rencontres, d'échanges et de réflexion s'organisera autour d'une bibliothèque centrale donnant accès à un public très large à plus de 30 000 références de documents dans le domaine de l'environnement et du développement. Les publics cibles prioritaires sont le monde de l'enseignement général et professionnel – du niveau élémentaire au niveau supérieur -, les décideurs politiques, et tous les autres acteurs du développement.
Ainsi, près d'une centaine d'établissements d'enseignement se trouvant dans un rayon de 3 à 4 km , parmi lesquels plus d'une dizaine d'écoles et d'instituts de formation supérieure, l'Université Cheikh Anta Diop (qui compte à elle seule quelque 65 000 étudiants) vont pouvoir bénéficier des ressources et services mis à disposition par ce Centre.

 
Accès aux bases de données
 

Le “Projet SIGIE – Système Intégré de Gestion de l'Information à Enda et centre de ressources multimédia sur l'environnement et le développement”, a été réalisé grâce au soutien financier de l'Ambassade de France à Dakar (Service de Coopération et d'Action Culturelle).